Accueil > FRANÇAIS > ANDAINES - BOCAGE ORNAIS - MAYENNE NORD > Se promener en Normandie > La Colline aux oiseau

La Colline aux oiseau

mardi 9 septembre 2003

Située au nord-ouest de Caen à proximité du Mémorial, la Colline aux Oiseaux est un vaste espace vert et fleuri de 17 hectares, inauguré en 1994 à l’occasion des fêtes commémoratives du 50e anniversaire du Débarquement de Normandie.
Ce parc floral et paysager a la particularité d’avoir été aménagé sur une ancienne décharge de déchets ménagers.
La Colline aux oiseaux propose d’agréables promenades parmi de nombreux jardins thématiques dont une exceptionnelle roseraie implantée au cœur du site.

La grande roseraie
Compte plus de 15.000 rosiers et 570 variétés sélectionnées parmi les plus belles collections du Moyen-Age à nos jours.

Le jardin des villes françaises
Exprime la diversité des paysages et des savoir-faire des régions sur le thème de la Paix. Plusieurs villes ont créé un jardin à l’occasion des Floralies de la Paix en 1994.

Le jardin des villes jumelles
Et amies de Caen, du Calvados, et de la Basse-Normandie (Würzburg, Portsmouth, Devon, Southampton, Nashville, Alexandrias, Thiès, Resita), invite au dépaysement à travers leurs réalisations paysagères.

Le labyrinthe
Est un entrecroisement de chemins, constitué de deux essences végétales : le buis et l’if.

Le jardin du vent
A l’ouest de la Colline, il a été réalisé essentiellement avec des graminées qui oscillent au moindre coup de vent. En contrebas, le clos normand est une représentation du bocage normand avec ses herbes folles, ses fleurs sauvages, ses pommiers à cidre et son tour de pressoir. Tous ces espaces sont reliés entre eux par un cheminement d’allées de fleurs.

La Normandie miniature
Avec son point d’eau et ses aménagements paysagers, représente la Normandie à l’échelle 1/1.000e. Un chemin, symbolisant les axes routiers, incite à découvrir les curiosités de la région et les principales forêts normandes.

Le belvédère
Situé sur la partie la plus haute de la colline, offre un splendide panorama sur la ville, la Normandie miniature et l’ensemble de la roseraie.

Le jardin des plantes vivaces
Compte plus de 300 espèces et variétés de plantes pérennes dont la floraison se succède de la fin de l’hiver jusqu’à la fin de l’automne. Le jardin des bruyères rassemble rhododendrons, azalées, érables du Japon, et bruyères.

Les origines
Le terrain sur lequel est implantée la Colline aux oiseaux avait été acheté en 1923 par la ville pour y entreposer des déchets ménagers.
En 1970, deux collines de 35 et 25 mètres s’étaient
formées… avant que les communes de l’agglomération ne décident de construire une usine d’incinération.
L’initiateur
Franck Duncombe, nommé en 1971, maire-adjoint à l’environnement (l’un des premiers à occuper ce poste en France), est l’initiateur du projet de la Colline aux oiseaux. Un jardin lui est dédié sur le site (à proximité de la Normandie miniature).

Fréquentation
La colline aux oiseaux a accueilli 350 103 visiteurs en 2001.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Mots-clés : d day
    Mots-clés : food
    Mots-clés : genealogy
    Mots-clés : geographic
    Mots-clés : History
    Mots-clés : nature
    Mots-clés : Sports - Loisirs
    Mots-clés : Controles
    Mots-clés : SpipBB
    Mots-clés : générale
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.